test


LA VIDEO DU TRAIL HIVERNAL 2018

Trail nocturne dans le Gévaudan... on va peut-être croiser des loups qui sait... ?

Montrodat, 18h, nous sommes une centaine sur la ligne de départ du 14kms. Je croise une amie raideuse de LSN qui me dit qu'avec les 20cm de neige qui sont tombés 2 jours plus tôt ça va être gadoue gadoue... surtout qu'il n'y en a plus du tout ! Le speaker nous annonce que la 1ère partie du tracé se déroule sur chemins et pistes alors que la 2nde partie est exclusivement monotrace et typée "Gévau".

gevaudatrail_2Le signal de départ est donné et ça part plutôt vite. Dès la sortie du village on attaque le 1er raidillon qui va s'avérer être une côte de 5 ou 6kms... e forcément le peloton se disloque, les écarts se creusent.

Arrivé en haut du puech, petit coup de Quézac à l'arrière d'un pick-up (ravito liquide) indiquant la mi-course.

S'engage dès lors une folle descente monotrace qui serpente à travers une hêtraie bien dense. Monotrace que l'on ne quittera pas jusqu'à l'arrivée. C'est technique et glissant : pierres, racines et boue mêlées demandent de rester vigilant pour ne pas finir en glissade sur les fesses ou se tordre les chevilles . Superbe ambiance ! J'ai de bonnes sensations et je me retrouve très vite seul, distançant les quelques concurrents qui étaient avec moi en haut de la bosse.

En bas de cette superbe descente, je retrouve des coureurs... il s'agit en fait d'une portion commune entre les deux circuits mais, très vite, un signaleur oriente à gauche sur le 14 et à droite sur le 7.

Il reste 5kms. A partir de là c'est nettement plus cassant, profil montagnes russes, ça monte, ça descend, ça zigzag, il faut relancer à chaque instant pour essayer de garder la cadence. Les cuisses brûlent mais je serre les dents et arrive tout de même à en dépasser encore quelques uns... . A la sortie du bois, je distingue le village et donc l'arrivée : "allez, 2kms max !". J'arrive à nouveau sur les talons d'un participants. Il me demande : "tu veux passer ?" Je lui réponds : "Non non c'est bien là...". Je fini dans sa roue (ou plutôt dans ses pas) ou presque... puisque je le double juste avant l'arrivée. Accolades.

41ème / 101 en 1h25min26sec. Heureux et rincé !

Prochain RDV en Lozère : le Gévaudathlon les 25, 26 et 27 mai

Actu Willy S